Sprache

La vie dans la maison d’accueil pour femmes

À quoi ressemble la vie quotidienne dans la maison d’accueil pour femmes ? Comment se déroule le quotidien dans la maison d’accueil pour les femmes et leurs enfants ?

La vie dans la maison d’accueil pour femmes

La vie dans la maison d’accueil pour femmes est diverse et variée. Ce foyer abrite des femmes très différentes, qui ont réussi à échapper à des situations de violence (pour elles et leurs enfants). Toutes ces femmes viennent avec leur histoire propre. La maison d’accueil pour femmes leur offre un foyer et un lieu de repos sûr. Les femmes peuvent alors se stabiliser puis planifier leur avenir vers une vie autodéterminée. Nous proposons le soutien nécessaire.

Chaque femme ou famille dispose de sa propre chambre pour se reposer et se retirer. Tou.te.s les résident.e.s se partagent les cuisines et les salles de bains. Les enfants disposent d’une salle de jeux.

Pour de nombreuses femmes, l’arrivée dans la maison d’accueil pour femmes est un moment très émouvant. Beaucoup ressentent du soulagement et de l’euphorie à l’idée de démarrer une nouvelle étape de vie autodéterminée. En même temps, ce moment est aussi lié à beaucoup d’incertitudes, car la vie de chaque femme et de chaque enfant change souvent de manière radicale.

Une maison d’accueil pour femmes n’est pas un foyer d’hébergement accompagné, au contraire, chaque femme doit pouvoir s’occuper d’elle-même et de ses enfants. Cela signifie qu’elle doit faire ses propres courses, se nourrir, elle et ses enfants, etc. Elle doit maintenir la propreté des pièces communes et de sa propre chambre en faisant le ménage. Une réunion hebdomadaire fait également partie du quotidien de la maison d’accueil pour femmes. Toutes les résidentes adultes s’y réunissent et échangent sur leurs souhaits et de leurs idées concernant la vie commune ou parler des conflits et des problèmes.

Durant la phase initiale de leur séjour à la maison d’accueil pour femmes, les femmes et les enfants doivent pouvoir se stabiliser et retrouver progressivement leur sérénité. Cette période vise à traiter les expériences vécues et à s’adapter progressivement à leur nouvelle vie au sein de la maison d’accueil pour femmes. Dès leur arrivée et jusqu’à leur départ, elles bénéficient d’un accompagnement pour clarifier leur situation financière, trouver des solutions d’accueil scolaire ou de garde pour leurs enfants, engager des démarches juridiques liées à des séparations ou des questions de garde, et bien d’autres besoins spécifiques. Chaque femme et chaque enfant apportent leur propre vécu et leurs besoins sont variés et spécifiques. Par exemple, certaines femmes peuvent être fortement stressées et nécessiter une orientation vers des services de soutien traumatique ou psychothérapeutique, tandis que d’autres pourraient avoir des difficultés liées à leur statut légal et avoir besoin d’un accompagnement particulier. Certaines femmes pourraient également avoir besoin d’une assistance juridique pour des questions relatives au droit pénal, à la garde des enfants ou aux droits de visite.

Le temps passé à la maison d’accueil pour femmes doit constituer une période de stabilisation et de réorientation pour les femmes et les enfants victimes de violence. C’est également une période pendant laquelle elles sentent qu’elles ne sont pas seules, que d’autres personnes s’engagent à leurs côtés, en leur offrant un soutien adapté à leurs besoins.

Le quotidien de la maison d’accueil pour femmes est fait de moments festifs, de sorties et de petits plaisirs de la vie quotidienne qui sont toujours appréciés collectivement. Dans les moments difficiles, les femmes se soutiennent mutuellement. La vie du foyer est basée sur l’idée de l’entraide.

Pendant leur séjour à la maison d’accueil, de nombreuses femmes décident de chercher leur propre appartement, et elles bénéficient de l’accompagnement d’une collaboratrice dans cette démarche. En 2022, plus de 40% des résidentes de la maison d’accueil pour femmes ont réussi à emménager dans leur propre logement.

La vie des enfants dans la maison d’accueil pour femmes

Lorsqu’une mère subit des violences, ses enfants en sont toujours affectés. Ils sont eux-mêmes directement témoins d’agressions violentes ou voient et entendent leur mère se faire insulter, frapper et humilier.

En règle générale, les mères viennent avec leurs enfants à la maison d’accueil pour femmes. Pour certains enfants, ce déménagement est un grand défi. Souvent, ils ne peuvent emporter que quelques-unes de leurs affaires personnelles, doivent se séparer de leurs amis et changer d’école.  Malgré tout, la plupart des enfants sont heureux d’être enfin en sécurité.

Les collaboratrices de la maison d’accueil pour femmes s’occupent particulièrement des besoins des enfants. Elles les aident à s’adapter à leur nouvel environnement, à développer une nouvelle joie de vivre, à retrouver leur confiance en eux et à surmonter la violence qu’ils ont vécue.

La maison d’accueil pour femmes dispose de plusieurs salles spécialement conçues pour les enfants, qui offrent de nombreuses possibilités de créativité, de jeu et d’interaction. Des activités individuelles et en groupe sont régulièrement organisées pour les enfants et les adolescents. Outre les activités de musique et d’art en travail individuel, il y a régulièrement des sorties en groupe, selon l’intérêt et l’âge des enfants. Nous faisons des excursions, allons au cinéma ou au musée. Nous faisons la fête ensemble et nous nous amusons beaucoup. Les enfants et les adolescents reçoivent également, si nécessaire, un soutien pour leurs devoirs. La maison d’accueil pour femmes est un lieu sûr et de qualité pour les enfants !

Offre

Les enfants et les jeunes peuvent participer une fois par semaine à une offre musicale ou créative. Ils peuvent y apprendre les premiers exercices rythmiques, construire un cajon ou apprendre à jouer du piano, en fonction de leur âge et de leurs connaissances. Dans le projet artistique, les enfants peuvent apprendre différents travaux artistiques comme la peinture au doigt, l’aquarelle et le dessin libre.